Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de livresetpassions.over-blog.com
  • Le blog de livresetpassions.over-blog.com
  • : Pour partager mes lectures, mes petites parenthèses à moi.
  • Contact

Vous m'y trouverez

http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/Maisonsdedition/livraddict.jpg  http://www.lemarketingenligne.com/wp-content/uploads/2010/10/Facebook.png   http://lynfo.fr/wp-content/uploads/2011/03/youtube.png

http://www.easi-ie.com/wp-content/uploads/2012/03/twitter1.jpg   http://minecraft.fr/wp-content/uploads/2011/07/g+.png

Recherche

Catégories

Lectures

 

la-communaute-du-sud-tome1

 

 

LE-MEC-1.JPG

 

Les_Malheurs_de_Sophie2.jpg

 

9782266179683.jpg

 

ne-dites-pas-a-ma-mere-que-je-suis-voyante-e1325771058133.jpg

 

les-ames-vagabondes.jpg

 

9782811207687_1_75.jpg

 

la-confusion-des-sentiments-stefan-zweig-9782253061434.jpg

 

BIRTH-MARKED-T1.jpg

 

chasseuses-d-aliens--tome-1---fatal-rendez-vous-2980232-250.jpg

 

10-petits-negres__agatha_christie.jpg

 

425969_4726353401761_674908182_n.jpg

 

188770_1nbnpbm2fj6yhgi4scgljuvfwdojhd_79338_664771675_plein.jpg

 

Resize-of-2009_1022scrapoct0010.jpg

 

Autres catégories

 

pastel1.jpg

 

costume-du-seducteur.jpg

 

4752-20091102115055_w350.jpg

 

bc3a0l-flower-power.jpg

 

decoration-table-romantique-maries.jpg

 

zen-bougies-bougie_ouverture_reference-12c92ed-img.jpg

 

financement-cadeau_frog-974_fotolia_36420943_subscription_x.jpg

 

casto-baroque-fushia.JPG

 

cakes.jpg

Archives

Coup de coeur 2012

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/3/9/9/9782351671993.jpg

20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 08:18

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv57092656.jpg

 

Genre: Nouvelle, Classique

 

Editon : Le livre de poche

 

Nombre de pages 124

 

 

Quatrième de couverture

 

Au soir de sa vie, un vieux professeur se souvient de l'aventure qui, plus que les honneurs et la réussite de sa carrière, a marqué sa vie. A dix-neuf ans, il a été fascine par la personnalité d'un de ses professeurs ; l'admiration et la recherche inconsciente d'un Père font alors naître en lui un sentiment mêlé d'idolâtrie, de soumission et d'un amour presque morbide

 

 

Mon avis

 

Me voici de retour avec une chornique sur un très beau livre. Et oui je n'ai pas resister à l'appel de Mr ZWEIG et la semaine dernière je l'ai commencé. et terminé bien sur.

 

Cette nouvelle de Stefan ZWEIG parle avant tout d'amour, mais aussi d'amitié , de passion et d'admiration. C'est l'histoire d'un jeune hoe qui grâce à son professeur va prendre goût aux études et surtout qui va commencer à vouer un réel culte à son professeur. Va alors commencer à s'installer entre eux une amitié et une complicité de travail. Mais pourquoi son aître ( c'est comme cela qu'il l'appelle) , change parfois totalement d'humeur et deviens désagréable avec lui et cherche à tout prix à le rabaisser. Avec toute ses questions, mais aussi tous ses sentiments qu'il ressent et sur lequel il n'arrive pas à mettre un nom, il se dirige lentement vers la folie. Alors quel secret cache son maître ?

 

Ce livre parle d'un sujet audacieux pour l'époque, l'homosexualité. L'auteur trouve encore une fois, une belle façon de aire passer des émotions avec des mots. Il essaie de chercher la limite entre l'amour , l'admiration et l'amitié. Où s'arr^te l'une et où commence l'autre .

 

Et puis surtout, la façon dont est secoué notre jeune héros, est vraiment très bien retranscrite, quand tout va bien ila de l'énergie à revendre, il it jour et nuit sans dormir. Mais quand les choses se complique il vadevenir fébrile, n'a plus le gout à rien...

 

Pour finir encore un très belle écrit de Stefan ZWEIG, que je n'ai pas pu lacher une fois comencer. ET comme d'habitude je dirai que c'est toujours trop court.

 


D'autre avis sur la fiche bibliomania du livre

 

 

 

livresu

 

http://laviedeslivres.cowblog.fr/images/LogosChallenges/Sanstitre2-copie-1.jpg

Repost 0
livresetpassions.over-blog.com - dans classique
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 08:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv1657866.jpg

 

Genre : Romance, classique

 

Edition : 10/18

 

Nombre de pages : 374

 

 

 

Quatrième de couverture

 

En amour, comme en tout, rien n'a hangé depuis le XIXe siècle de Lady Jane. Si la fougueuse Marianne s'abandonne à une passion qui menace d elui brûler les ailes, la sage Elinor prend le risque de perdre l'amour à force de tempérance. Raison et sentiments: impossible équation? Les deux femmes devront apprendre de leurs vacillements. Pour le meilleur et pour le pire.

 

Mon avis

 

J'avais vraiment envie d elire un autre livre de Jane AUSTEN et comme arte diffusait le série tourné par la BBC , je me suis dit que j'allais le lire avant la diffusion. C'est donc avec plaisir que je me suis lancé de ce roman.

 

On fait la connaissance de la famille Dashwood , et plus précisement des deux filles ainés, Elinor et Marianne. Toutes deux snt à l'âge où on commence à songer au mariage et toutes deux on des prétendants en vue. Elles ont par contre une façon très différente de les vivre. Marianne se jette corps et âme dans sa relation naissante avec Mr Willoughby alors qu'Elinor malgrès se qu'elle ressent pour Edward Ferrars n'en montre rien.

 

Malgrès leurs attitudes très différentes, elles vont vivre les mêmes expériences, les mêmes bonheur et surtout les mêmes malheurs. Alors coment toutes les deux vont elles arriver à se comprendre? Et surtout arriverons t-elle a atteindre leur but?

 

Bien sur je ne vous dirai rien de plus, mais ce livre de Jane Austen m'a encore une fois beaucoup plus, parce que j'ai retrouvé l'univers de Jane Austen, son style. Et puis la romance c'est mon truc ( et oui je suis comme ça) , et l'époque aussi , ca me parle. J'avais vraiment l'impression d'y être. 

 

Malgrès cela ce n'est pas un coup de coeur comme orgueil et préjugés, car il m'a manqué ce petit côté ironique des conversation entre Elisabeth et Darcy, mais en même temps raison et sentiments est son premier roman donc je pense que c'est normal , elle a améliorer son style avec le temps.

 

Pour finir, une chose est sur, ce n'est pas le dernier Jane Austen que je lis, j'en lirai d'autre ça c'est sur. Je passe toujours de merveilleux moment dans son univers et avec ses personnages.

 

D'autre avis sur la fiche Bibliomania

 

Et puis pour vous donner envie, le trailer de la série de la BBC

 

 


 
Repost 0
livresetpassions.over-blog.com - dans classique
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 07:45

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv29864448.jpg

 

Genre : Théatre

 

Edition : Petits classiques Larousse

 

Nombre de pages : 136

 

 

Quatrième de couverture

 

Un baron décide d'unir son fils Perdican, jeune diplômé de l'université, à sa nièce Camille, tout juste sorti du couvent : durant leur enfance, les cousins ne s'aimaient t-ils pas tendrement? Las! C'est compter sans l'orgueil et l améfiance de Camillequi, à dix huit ans, juge des homes et de l'amour d'après les confidences amères de ses amies du couvent.

 

Mon avis

 

J'adore les pièces de Musset et celles là ne fait pas exception. Dans cette pièce nous faisons la connaissance de Camille 18 ans, qui sort du couvent et de son cousin Perdican. Le père de Perdican a convenu de ce mariage , pour lui se serait idéal.

 

Perdican est donc venu pour lui faire la cour, seulement Camille n'ai pas femme à se laisser convaincre facilement. Tout ce qu'elle a entendu au couvent pour sur les hommes ne lui a montrer que le mauvais côté des hommes. Elle se montre donc méfiante . Mais Perdican n'a pas dit son dernier mot. Mais alors comment va t-il attirer Camille à lui ? Et surtout comment cette histoire va t-elle se terminer.

 

J'ai adoré cette pièce d'Alfred de Musset . Il nous montre par les mots utilisés mais surtout par les actions des personnages , l'importance des sentiments , du respect des personnes et surout l'importance de l'amour. Ils nous montre qu'en amour tout les moyens de son pas bons et que les conséquences peuvent être parfois très lourde.

Repost 0
livresetpassions.over-blog.com - dans classique
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 08:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv43743144.jpg 

 

Genre: Nouvelle

 

Edition : Le livre de poche

 

Nombre de pages: 66

 

 

 

Quatrième de couverture

 

Un soupçon légitime raconte l'histoire d'un homme dont les passions vont causer le malheur de son entourage. Jonh Limpley s'installe à la campagne avec son épouse et adopte un chien, Ponto. Adulé par son maître, l'animal se transforme en tyran... jusqu'au jour où il est délaissé, lorque la jeune femme tombe enceinte. Et le drame survient ...

 

Mon avis

 

Me revoila plonger dans une nouvelle de Stefan ZWEIG et encore une fois ce fut un vrai bonheur. Cette fois ci, on se retrouve plongé dans la vie des Lindley qui viennent s'installer à la campagne . Elle est une femme discrète qui s'efface devant la personalité très entière de son mari.

 

Et c'est de la que vient le problème, cette personalité entière va être la source du malheur de ce couple. En effet , Lindley est un homme qui ne sait pas trouver le juste milieu . Il fait les choses à 100 % ou pas du tout. Et lorsqu'ils s'adoptent un chien, monsieur Lindley s'investit totalement. Il lit des brochures spécialisés et dorlote son chien. Mais voila le jour où sa femme tombe enceinte et bien il ne se préoccupe plus du chien , et ce dernier le supporte très mal. Tout cela va donc le mener à sa perte.

 

C'est de ça dont il est question dans ce livre, il faut s'investir à fond dans quelque chose mais en même temps trouver un équilibre, sans quoi tout ce qu'on a espérer ne pourrait pas durer . En tout cas c'est come ça que j'ai vécu cette nouvelle.

 

Pour finir, je dirai qu'encore une fois j'ai été séduite par le style de Stefan Zweig, chaque mot est choisi minutieusement, il n'y a pas de mot pour rien dire, il va à l'essentiel et cela me séduit complétement. Ma seule décepetion : les 66 pages qui sont trop courts mais avec les nouvelles de Monsieur Zweig c'est souvent le problème.

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur Stefan Zweig et bien ce mardi 22/05/2012 l'émission au coeur de l'histoire de Franck Ferrand lui était consacré et vous pouvez retrouver le podcast ici.

 

Plus d'avis sur ce livre la fiche bibliomania

Repost 0
livresetpassions.over-blog.com - dans classique
commenter cet article
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 08:38

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv65359944.jpg

 

Genre : Classique

 

Edition : Lire délivre

 

Nombre de pages: 435

 

Qutarième de couverture

 

A Longbourn, petit bourg du Hertfordshire, à la fin du XIXème siècle, Mrs Bennet, membre de la petite gentry provinciale, est déterminé à marier ses 5 filles afin d'assurer leur avenir, compromis par certaines dispositions testamentaires. Un riche jeune homme, Mr Bingley , loue Netherfield, un domaine proche. Mrs Bennet espère alors qu'une de ses filles saura lui plaire pour qu'il l'épouse.

Malheureusement, ce beau parti est accompagné de ses deux soeurs, Caroline et Louisa, plutôt imbues d'elles mêmes, et d'un ami très proche , Mr Darcy, jeune homme immensément riche, mais strès méprisant et dédaigneux envers la société.

 

Mon avis

 

J'avais vraiment hâte de découvrir ce livre, après avoir tellement entendu parler. C'est donc avec curiosité que je me suis inscrite à cette lecture commune.

 

Nous voilà donc plongé en Angleterre, à le fin du XIXème siècle et plongé est le mot juste. Je me suis tout de suite retrouvé absorbé par l'ambiance et le décor qui nous est raconté avec précisions et justesse.J'ai vraiment eu l'impression de me trouver dans le salon des Bennet.

 

Ce livre est surtout centré sur Elisabeth, la deuxième née de la famille qui ne laisse personne lui dicter sa conduite et dit le plus souvent tout se qu'elle pense et qui remet à sa place quiconque en sortirait. C'est aussi une soeur dévoué . Je me suis beaucoup attaché à ce personnage en me posant les mêmes questions qu'elle tout au long de l'histoire. Mais celui que je voulais absolument rencontrer c'est Mr DARCY. Et cela n'a pas été le coup de foudre , mais même s'il est hautain, il dit vraiment ce qu'il pense et quand avec Elisabeth ils ont une conversation cela eux parfois être explosif.Et finalement sous la carapace se trouve un homme généreux, bon et un frère aimant.

 

On parle dans ce livre du mariage, qui a l'époque est une valeur sur pour assurer un futur aux filles mais parfois cette envie de se marier pouvait leur faire choisir la mauvaise personne. Charlotte elle est vraiment décidé à ne pas se résigner dans le mariage et cette envie m'a vraiment séduite car je ne suis pas sûr qu'à l'époque elle eu put faire ce qu'elle voulait.

 

Et puis , l'écriture de Jane Austen m'a beaucoup plu. Un style très soutenue, cela faisait longtemps que je n'en avait pas lu) mais qui ne dérange en rien à la lecture et qui donne une profondeur à tous, les décors, l'histoire et les personnages.

 

Au final pour moi c'est un coup de coeur alors merci à Elora pour cette LC.

 

477-1251818855-coeur---465fx349f

Les autres participants : Bibliophile , Stefiebo , ptitelfe , sevmarguerite , Audel , Lizi , BookHysericLove , Cloange , Sollyne , Sosoo806 , Yumiko , Emisa ,

Repost 0
livresetpassions.over-blog.com - dans classique
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 17:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv66525455.jpg

 

Genre : Classique

 

Edition : Le livre de poche

 

Nombre de pages: 94

 

Quatrième de couverture

 

Qui est cet inconnu capable d'en remontrer au grand Czentovic, le champion mondial des échecs, véritable prodigue aussi frustre que antipathique? Peut on croire comme il l'affirme, qu'il n'a pas joué depuis vingt ans ?

 

Les circonstances dans lesquelles l'homme a acquis cette science sont terribles. Elles nous renvoient aux expérimentations nazies sur les effets de l'isolement absolu, lorsque, aux frontières de la folie, entre deux interrogatoires, le cerveau humain parvient à déployer ses facultés, les plus étranges.

 

Mon avis

 

Avec vingt quatre heure dans la vie d'une femme, j'avais été séduite par Stefan ZWEIG, avec le joueur d'échec j'ai voulu renouveler l'expérience et magie cela à refonctionner , le charme à réopérer.

 

Mais cette fois ci, Stefan ZWEIG, nous emmène dans une histoire beaucoup plus grave que dans le précédent livre. Cette histoire se déroule sur un paquebot, où voyage le champion du monde d'échec. Un homme riche et le narrateur vont le défier au échecs. Et pendant leur partie, un inconnu parmi les spectateur, leur souffle les coups à faire et ils emportent la partie. Mais qui est donc cet homme qui , d'après ce qu'il dit, n'a pas touché un echiquier depuis 20 ans.

 

Son apprentissage nous envoie pendant l'occupation nazis en Autriche, certains prisonniers, était enfermé dans des chambres d'hôtels mais laissés seuls pendant des heures, des jours sans voir la moindre présence humaine ou sans pouvoir parler à quelqu'un. Un jour lors d'un interrogatoire, prenant des risques il vole un livre. Il s'agit en faite d'un manuel d'échec. Pour lui se sera un moyen de tenir, une occupation. Seulement les échecs vont devenir son seul compagnons et peu à peu il en deviens dépendant , c'est pourquoi il n'a pas touché un jeu d'échec depuis si longtemps.

 

Cette nouvelle, nous montre l'extrême violence dont à fait usage l'armée nazie afin d'arriver à ses fins. Une violence dans ce cas là , morale et non physique mais tout aussi destructrice. Autant vous dire que cette nouvelle m'a touché, mais surtout m'a angoissé. Se dire que tout cela est vrai, là est le plus difficile je pense, on ne veux même pas imaginer, ce qu'on aurait fait à la place du personnage principale.

 

Pour finir , je dirai qu'il faut absolument lire Stefan ZWEIG, ces textes sont vraiment sublimes et pleins d'émotion.

 

Cadre de lecture

 

http://laviedeslivres.cowblog.fr/images/LogosChallenges/Sanstitre2-copie-1.jpg

Repost 0
livresetpassions.over-blog.com - dans classique
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 00:00

http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/30776.jpg

 

Genre: Classique

 

Edition : Le livre de poche

 

Collection: Les classique de poche

 

Nombre de page : 392

 

Quatrième de couverture

 

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vent du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr Earnshaw avait adopté et aimé Heatcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heatcliff prépare une vengeance diabolique. Il s'approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu'au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et frustre.

 

Mon avis

 

Les hauts de Hurle-Vent est un classique du genre. Et c'est grâce à une lecture commune organisé par Ayma sur livraddict. Et je suis contente d'y avoir participé car j'ai vraiment fait une nouvelle découverte.

 

L'histoire se passe en 1801 , nous sommes sur les Hauts de Hurle-Vent, et la famille Earnshow y vit tranquillement jusqu'à ce que le père adopte un bohémien, Heatcliff. Cela va être le début de l'enfer. Souffrant d'avoir été rejeté par les enfants de son sauveur, Heatcliff quitte Hurle-vent , pour y revenir plus fort et prendre possession de toutes les richesses de la famille.

 

Pour l'histoire n'en disons pas trop cela gâcherai tout. Mais d'abord sachez quand lisant ce roman, j'avais vraiment l'impression de me trouver quelque part entre Hurle-Vent et la Grange. J'ai totalement été emporté par l'ambiance du livre. Cela , est je pense aussi dû au fait de la place que tienne les éléments dans cette histoire. Cela peut paraître très anodin mais, le vent, l'orage, la neige ou même le soleil son quasiment des personnages à part entière. Ils se déchaîne comme en réponse ou en punition au personnages.

 

Ce livre est un des plus beaux exemples d'amour exprimé par  la haine. En effet, la relation en Heatcliff et Catherine tiens plus de la haine que de l'amour dans la façon qu'ils ont chacun d'exprimer leur sentiments. Ils sont toujours dans le reproche et dans la colère, comme si le fait qu'il s'aime était tout bonnement le pire des crimes. C'est parfois difficile à lire, car cela parfois très loin.

 

Une chose est sure, sentiment positif ou négatif, tout est démesuré et vécu de manière intense. Les personnages sont souvent de l'exagération. Le but de chacun est de faire souffrir l'autre, comme un acte très égoïste qui consisterai à ce que la personne se souvienne de l'autre que ce soit par tout les moyens et le plus souvent de le faire se sentir coupable. Ainsi chacun n'a pas à regarder ses torts, même si au fond d'eux, tous savent de quoi ils sont responsables.

 

Cette acharnement ne mènera à rien, car même pour les générations suivantes, le calme ne sera pas au rendez vous. Ils vont vivre au milieu de rancoeur et de colère et donc répéter une partie de l'histoire et tarderont à trouver la paix. Malheureusement il y aura eu déjà bien trop de dégâts pour que cela permettent d'oublier.

 

Pour finit, je vous dirai que ce livre, je l'ai adoré et surtout je l'ai vécu. Même si au début j'ai été gêné par le style qui est d'une autre époque, une fois dans la lecture je me suis laissé prendre au jeu. Ce livre montre que ,oui, de la haine à l'amour il n'y a qu'un pas. Pour moi, un classique à lire.

 

Les avis des autres participants:

Chookette 

LIZI

Livromaniac

En bonus un extrait audio du livre

 

 


 
Repost 0
livresetpassions.over-blog.com - dans classique
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 09:30

couv67818617.jpg

 

 

 

 

 

  Genre : Nouvelle

 

   Editeur: Le livre de poche

 

   Nombre de pages : 158 pages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture

 

Scandale dans une pension de famille "comme il faut", sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients s'est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'un seule journée...

 

Seul le narrateur tente de comprendre cette "créature sans moralité", avec l'aide innatendue d'une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventures a ranimés chez elle.

 

Mon avis

 

Ce la faisait un petit moment que ce livre était dans ma PAL et après une lecture un peu décevante j'avais besoin de quelque chose de court et je me suis donc dit qu'il était temps de lire ce livre.

 

Je ne connaissais pas du tout ZWEIG, je me suis donc lancé sans à priori, ne sacahant pas vraiment ce que j'allais trouver. Et alors autant vous dire tout de suite j'ai adoré.

 

Cette nouvelle ne pose face à des questions qu'on s'est tous posés un jour. Est ce que le coup de foudre existe? Car dans ce livre  il en est question pas deux fois. Chose qui amène une autre question Est ce que le coup de foudre peut durer toujours? Parce que dans ce cas là on apprend pas à connaitre la personne on ne se cherche pas , on se trouve juste d'un coup et parfois la décéption est là aussi grosse que le coup de foudre l'ayant provoqué.

 

Alors voila , dnas ce roman il est question de coup de foudre et de courage. Aurait on nous aussi le courage de tout quitter pour un inconnu seulemnt parce que notre coeur le dit?

 

Pour finir je dirai que j'ai vraiment été séduite par la plume Stefan ZWEIGqui a su me faire passer toute les émotions ressenti par les personnages. J'ai vraiment hâte de lire d'autre livre de cet auteur et je vous conseil chaudement celui là.

Repost 0
livresetpassions.over-blog.com - dans classique
commenter cet article